Sélectionner une page

Accueil » Maison & Jardin » 7 conseils pour sécuriser un escalier intérieur pour les enfants

7 conseils pour sécuriser un escalier intérieur pour les enfants

Mai 16, 2022 | Maison & Jardin

Les parents devraient avoir peur des escaliers car ils représentent un risque pour leurs enfants. Ils sont le lieu le plus fréquent d’accidents domestiques. Il est donc crucial de sécuriser cette zone de la maison. Comment rendre les escaliers plus sûrs pour les enfants ? Voici quelques conseils.

Comment rendre un escalier sûr pour un bébé ?

L’escalier donne du caractère à un intérieur, en plus de sa fonction première qui est de relier les étages entre eux. Son charme, avec ou sans rampe, est un atout qui donne de la valeur à une maison et qui est irremplaçable. Il peut représenter un danger pour les enfants comme pour les adultes. Les marches constituent l’accident domestique le plus fréquent, surtout pour les enfants.

Les jeunes enfants aiment explorer le monde qui les entoure. Les enfants sont tentés de monter les escaliers, surtout s’ils savent ramper. Une petite chute peut avoir des conséquences graves pour la santé et la sécurité des enfants. Il est important d’être vigilant. La sécurité dans les escaliers est la mesure préventive la plus importante contre les chutes dans les escaliers.

Éviter les accidents potentiels est la meilleure chose que vous puissiez faire. Il existe de nombreuses façons de rendre vos escaliers plus sûrs et plus faciles. Voici sept conseils pour assurer la sécurité des enfants.

  1. Installez une barrière de sécurité

Pour empêcher les enfants de moins de 2 ans de tomber dans les escaliers, une barrière de sécurité est indispensable. Elle doit être installée en haut et en bas de chaque escalier. Une barrière de sécurité est conçue pour empêcher les enfants de monter les escaliers. Ils seront dans l’incapacité de monter les escaliers. Cet accessoire de sécurité est doté d’un mécanisme de verrouillage, également appelé portillon. Il rend impossible l’ouverture de la barrière par les enfants ou les adultes. Sur certains modèles, il y a deux barrières, tandis que d’autres se ferment automatiquement. La sécurité est ainsi maximale.

Pour être efficace, une barrière de sécurité doit toutefois répondre à certains critères, tels que

  • Une hauteur minimale de 75 cm de la barrière
  • L’espacement entre les barreaux doit être inférieur à 6,5 cm.
  • Le métal est le principal matériau de fabrication.
  • La norme de la barrière : EN 1930 NF.
  1. Préférer les escaliers avec contremarches
Lire aussi :  Toutes les dimensions à connaître pour aménager une chambre

Les escaliers avec ou sans contremarches présentent un risque plus important que les escaliers ordinaires. Les contremarches offrent plus de sécurité. Elles sont la partie perpendiculaire entre deux marches. Un enfant peut tomber dans l’escalier s’il n’y en a pas.

Les parents peuvent remédier à ce problème de trois manières.

  • Le nez de marche doit recouvrir les arêtes vives de l’escalier. Ainsi, le pied d’un enfant ou d’un bébé ne sera pas coincé entre les marches.
  • Il est possible d’installer des contremarches en contreplaqué sur un escalier.
  • Les autocollants sont un moyen astucieux de délimiter chaque marche sans se coincer les pieds. Ces motifs serviront de repères pour déterminer la distance exacte entre chaque marche.
  1. Marches recouvertes de revêtements antidérapants

Une glissade sur un escalier trop lisse ou trop verni peut souvent entraîner une chute. Les revêtements antidérapants sont recommandés pour les marches afin d’éviter les glissades. Leur rôle est de limiter. Il existe de nombreux modèles selon l’emplacement de l’escalier et le design souhaité. Pour réduire les risques de glissade, vous pouvez choisir entre la moquette, les bandes ou rubans antidérapants, le jonc de mer et les tapis.

  1. Installer une rampe

Une rampe est utilisée pour aider les enfants à apprendre les escaliers . Elle soutient la montée et la descente. La distance entre les barreaux ne doit pas dépasser 11 cm. Vous pouvez la peindre de couleurs vives pour améliorer la visibilité. Pour plus d’harmonie à l’intérieur, il existe des modèles plus discrets sur le marché.

  1. Procurez-vous des chaussettes antidérapantes

Les chaussettes antidérapantes sont similaires aux revêtements antidérapants. Elles visent à réduire les risques de chute grâce aux picots en silicone ou en plastique qui sont placés sous leurs semelles. Elles sont pratiques, notamment pour les enfants qui apprennent à monter et descendre les escaliers.

  1. Dégager les escaliers

Cette mesure est préventive. Il ne faut pas laisser d’objets sur les escaliers. Il pourrait être tentant pour un enfant de s’en saisir, mais c’est un obstacle qui peut provoquer une gêne et entraîner une chute.

  1. N ‘oubliez pas de surveiller

Un accident domestique est vite arrivé. Un accident domestique peut survenir rapidement. Les parents, les nounous et les autres personnes en charge d’enfants ne doivent pas baisser la garde. Être responsable d’un enfant, c’est être vigilant à chaque instant.

Lire aussi :  Quels sont les rideaux idéaux pour chaque pièce ?

Comment sécuriser un escalier sans contremarche ?

Il s’agit d’une question très importante pour les parents. La finesse d’un escalier sans contremarches est la marque de sa simplicité. Il est plus léger qu’un escalier ordinaire et offre une sensation d’ouverture. L’absence de contremarches peut augmenter les risques d’accident pour les enfants de moins de cinq ans. Outre les conseils de sécurité, les escaliers à claire-voie peuvent être rendus plus sûrs. Pour ce faire, il suffit de placer un garde-corps en haut de la contremarche. Cela réduit l’espace entre les marches. Cela signifie qu’un enfant ne pourra pas passer sa tête dans l’espace entre les deux marches et rester coincé. Les contremarches tubulaires sont unealternative au contreplaqué, si les parents souhaitent un design simple et épuré. Ces solutions réduisent les risques de chute.

Comment choisir une barrière de sécurité sûre pour les enfants ?

Pour choisir une barrière de sécurité, vous devez tenir compte de plusieurs facteurs : la taille, le modèle et le matériau. L’aspect le plus important est l’installation. La barrière de sécurité doit avoir la même largeur que les marches. La barrière de sécurité est fixée à la rampe. Nous ne recommandons pas de fixer la barrière au sol. Si un enfant ou un adulte marche dessus, cela augmente le risque de chute. Les barrières de sécurité qui nécessitent un perçage doivent être remplacées par des modèles avec des vis. Certains modèles sont livrés avec le matériel nécessaire pour fixer la barrière.

La barrière est un élément essentiel d’une barrière de sécurité pour enfants. Elle ne doit en aucun cas être ouverte par les enfants. Deux verrous augmentent la sécurité. Les barrières de sécurité à fermeture automatique sont la meilleure option pour les parents qui oublient de verrouiller la voiture de leurs enfants. Une barrière de sécurité ne doit pas être en conflit avec le décor ou l’esthétique de la maison. Il existe de nombreux styles et couleurs de barrières de sécurité.

Article posté par Cathy Bohème

Les articles similaires